Baccalauréat : 680 cas de fraude confirmés lors de la session principale

Le directeur général des examens au ministère de l’Education, Omar Ouelbani, a déclaré que 680 cas de fraude confirmée ont été enregistrés lors de la session principale du baccalauréat.

Dans une déclaration accordée à Assabah, dans son édition de ce lundi 1er juillet, Ouelbani a indiqué que pour la session de contrôle, qui débute demain, mardi 2 juillet, de nouvelles procédures organisationnelles au niveau des centres d’examen seront adoptées. Le département continuera à appliquer les mesures anti-triche de la session principale, assure-t-il.

Notons que demain 40 mille élèves passeront la session de contrôle du baccalauréat.

Le ministère avait appelé les élèves, lors de la première session à ne pas se munir d’équipements électroniques, d’utiliser le correcteur ou Blanco ou de rédiger sur la feuille des examens avec du crayon.

Il avait également appelé à ne pas quitter la salle d’examens qu’après au moins une heure du début des épreuves des matières principales et de 30 minutes pour les matières optionnelles.

Le ministère de l’Education avait souligné que toute tentative de fraude, y compris la présence de tout appareil électronique ou tout moyen de communication au centre d’examen, est passible de sanctions telles l’interdiction de passer le baccalauréat pour une période de 3 à 6 ans, avec le renvoi définitif des établissements d’enseignement publics.

Commentaires: