CAN 2019 : Tunisie 1 – 1 Mali : Les Aigles de Carthage n’ont toujours pas pris leur envol

La Tunisie n’avait pas vraiment le choix aujourd’hui face au Mali afin de préserver ses chances de qualification au second tout. Elle se devait de réagir surtout après un premier match décevant face à l’Angola.

Ce match entrant dans le cadre de la 2ème journée du groupe E a bien débuté pour les Tunisiens qui ont mis le pied sur le ballon et ont dominé. Ils auraient même pu mener au score dès la 5′ lorsque le tès beau coup franc tiré par Khazri a failli faire mouche mais a heurté la transversale.

Ce même Khazri remet ça à la 7′ lorsque sa tentative de lobe des 40 mètres est déviée en corner. A la 8′ c’est au tour de Taha Yassine Khenissi de tenter sa chance mais sa tête passe au dessus de la cage.

Après ce début tonitruant des Aigles de Carthage, le Mali se reprend peu à peu et commence à sortir la tête de l’eau en se procurant ses premières occasions. Et à l’heure où l’arbitre siffle la fin de la première mi-temps, les débats s’étaient équilibrés.

En seconde mi-temps, les joueurs tunisiens reviennent gonflés à bloc. Naim Sliti aurait pu bénéficier d’un penalty à la 46′, mais l’arbitre n’a pas bronché. Khenissi a bien tenté de trouver la faille mais est resté imprécis.

A la 61′, c’est la stupeur dans le camp tunisien lorsque le gardien Mouez Hassen marque contre son camp sur un corner malien. Malgré une belle domination durant la majeure partie du match, la Tunisie est menée au score.

Ce changement du score oblige le sélectionneur Alain Giresse à remplacer Anice Badri par Youssef Msakni (62′).

A la 70′, la Tunisien parvient enfin à trouver le chemin des filets lorsque le coup franc de Khazri est dévié et trompe le portier malien (1-1).

En fin de rencontre, c’est le Mali qui tente de faire le forcing et se procure pas moins de trois occasions de but notamment cette tentative de Marega à la 90’+2 mais Mouez Hassen sauve ses cages.

Le match s’achève finalement sur un score de 1-1 qui ne fait pas les affaires des Tunisiens même si leurs chances de se qualifier restent intactes.

Commentaires:

Commentez...