René Trabelsi: « Pas de normalisation avec Israël! »

Faisant face à une polémique depuis plusieurs semaines, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi a exprimé, de nouveau, son rejet et son opposition totale à la normalisation avec Israël.

Dans une interview accordée au journal La Presse, le ministre a mis en garde contre la manipulation à ce sujet, assurant qu’il n’existe aucune normalisation vu qu’aucun accord n’est signé entre la Tunisie et l’entité sioniste.

La polémique, lancée suite à la publication d’une vidéo de pèlerins juifs israéliens à Djerba, a été alimentée davantage par l’UGTT et la Fédération générale de l’Enseignement secondaire qui a dénoncé ce qu’elle a appelé « tentatives du gouvernement ainsi que certaines parties officielles de consécration de la normalisation avec Israël ».

Trabelsi a dénoncé le comportement observé dans la vidéo et a estimé que les invités de la Tunisie, venus au pèlerinage, « doivent se comporter convenablement ».

Il est à noter qu’une pétition a été mise en ligne par des citoyens tunisiens en signe de soutien au ministre du Tourisme face à cette polémique. Près de 6 mille personnes l’ont déjà signée.

« Nous, Tunisiens et Tunisiennes de différentes confessions et régions, signataires ci-dessous, annonçons à l’opinion publique nationale et internationale, notre soutien inconditionnel et notre solidarité à notre concitoyen René Trabelsi, qui depuis sa nomination au poste de ministre du Tourisme et de l’Artisanat, subi une intense campagne de dénigrement lancée par des parties rétrogrades antisémites sous couvert de la lutte contre la normalisation avec l’Etat d’Israël.

Prônant des discours de haine et discriminatoires, ses détracteurs n’hésitent à chaque fois où l’occasion se présente, de mettre les bâtons dans les roues et de jeter de l’huile sur le feu afin de faire échouer, à tous prix, les efforts exceptionnels fournis par René Trabelsi, en vue de promouvoir la destination Tunisie et d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé depuis son arrivée au ministère, à savoir 9 millions de touristes en 2019, un chiffre record, jamais enregistré depuis la révolution de 2010 », lit-on dans le texte de la pétition.

Commentaires:

Commentez...