Patrimoine : Les cinq plus anciennes medersas de la médina de Tunis

Patrimoine : Les cinq plus anciennes medersas de la médina de Tunis

Par -
La medersa Chamaia | CP :

Souvent, mes pas m’ont mené vers les medersas de la médina de Tunis, ces édifices qui, malgré leur nom, n’étaient pas des écoles coraniques mais des foyers d’étudiants.

En effet, les étudiants de l’université zeitounienne résidaient dans ces établissements qui, en général, se trouvaient dans la proximité de la Grande mosquée.

A l’indépendance, lorsque la Zitouna cessa d’être une université, les medersas ont été démantelées et servent depuis d’espaces culturels ou de centres de formation professionnelle.

Certaines de ces fondations d’antan sont des bijoux en termes architecturaux et méritent plus que le détour.

Nous vous proposons de faire la connaissance de cinq d’entre elles. Si certaines sont actuellement fermées au visiteur, il n’en reste pas moins que celles qui sont ouvertes offrent un intérêt incontestable.

La medersa Mouradiya | CP : Nizarkalech

1. La medersa Chamaia se trouve non loin de la mosquée Zitouna, au fond du souk des Balghajiyas. Fondée en 1249 sous les Hafsides, elle est la plus ancienne des médersas tunisoises.

2. La medersa Montassiriya est tout aussi ancienne. Fondée en 1437, elle remonte également aux Hafsides et se trouve dans le prolongement de Sok Ennhass.

3. La medersa Mouradiya a été fondée en 1673 par les beys mouradites. Elle se trouve au souk Leffa sur l’emplacement d’une ancienne caserne, non loin de la mosquée Zitouna.

4. La medersa Bachia est une fondation de Ali Pacha en 1752. Elle se trouve dans la rue des Libraires dans la continuité d la mosquée Zitouna.

5. Enfin, la medersa Slimania est aussi un édifice créé par Ali Pacha en 1754. Construite à la mémoire de son fils Slimane mort empoisonné, cette medersa est bâtie dans la continuité de la Bachia, non loin de la tourba de Ali Pacha.

La medersa Bachia | CP : Sami Mlouhi

Une visite s’impose pour découvrir ou retrouver ces medersas! De plus, ce serait l’occasion propice pour aller à la rencontre d’autres medersas comme celle du Palmier, de Bir Lahjar, du Raccah et d’autres encore qui sont disséminées dans les parages de la mosquée Zitouna.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo