L’achat de voitures administratives coûte 50 milliards, chaque année, leur entretien 500 milliards !

L’expert auprès l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) coopérant avec l’Instance supérieure de contrôle administratif et financier , Mohamed Amr,, a déclaré que « 50 millions de dinars sont alloués chaque année pour l’achat de voitures administratives ».

Lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation du rapport de l’instance, Amri a également fait savoir que chaque année, environ 500 millions de dinars sont alloués aux moyens d’intérêt pour la réparation et l’entretien de ces véhicules et pour l’acquisition de carburant.

Au total, en Tunisie on dispose de 91505 véhicules administratifs.

Il s’agit, selon lui, d’un chiffre très élevé par rapport aux capacités de l’Etat.

Les voitures électriques pour limiter les dépenses

Le direction générale des énergies renouvelables avait annoncé le mois dernier que 1000 voitures électriques seront importées au profit des structures publiques en Tunisie.

En deuxième étape, 70 mille voitures électriques seront ajoutées, dans le cadre de la stratégie de rationalisation de la consommation d’énergie.

Au début du mois, le sujet avait été évoqué par le responsable « efficacité énergétique transport », à l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie (ANME), Abelhamid Ganouni, qui avait indiqué que l’agence allait présenter un projet pilote, relatif à l’importation de 500 à 1000 voitures électriques, à un conseil ministériel.

Quelque mois plus tôt, une task force composée de plusieurs intervenants, dont la STEG, la Société nationale de distribution des pétroles (SNDP- AGIL), la Chambre syndicale des concessionnaires, les ministères de l’Industrie, des Finances, de Transport…, avait été formée pour discuter des différents aspects de la mise en place de ce projet: la réglementation, la fiscalité, l’infrastructure de recharge, le nombre de véhicules, les bénéficiaires de ces voitures…

Commentaires:

Commentez...