Ouverture d’une enquête sur la ségrégation dans un hôpital de Kairouan

Ouverture d’une enquête sur la ségrégation dans un hôpital de Kairouan

Par -

Le directeur régional de la santé à Kairouan, Sami Rekik, a déclaré qu’une enquête a été ouverte concernant la note collée à la porte du bureau des consultations pour enfants au centre de santé à Mansourah.

Le responsable derrière cette bannière a été renvoyé devant le conseil de discipline pour prendre les mesures judiciaires adéquates à son encontre.

Selon Rekik, cité par l’agence TAP, cet acte représente « une décision personnelle de la part du responsable qui a accroché la note contraire à la Constitution tunisienne, garantissant le droit à la santé pour tous les citoyens.

Il a expliqué que « la note a été retirée », assurant que le comportement du responsable était « inapproprié et que tout patient a le droit d’être traité sans discrimination ni priorité ».

Rappelons que la note en question a provoqué un tollé. « Priorité aux enfants des agents de la santé », peut-on lire à la porte du bureau des consultations pour enfants à l’hôpital de la Mansourah.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo