Al-Fatiha à la mémoire de Morsi source de tension à l’ARP

Al-Fatiha à la mémoire de Morsi source de tension à l’ARP

Par -
ARP

C’était prévu, la mort de l’ancien président égyptien Moahmed Morsi ne pouvait pas rester sans échos en Tunisie. Et c’est au sein de l’ARP, que sa mort a créé une large polémique, sur fond d’une demande de récitation de la Fatiha à sa mémoire.

En effet, une forte polémique a éclaté ce mardi au parlement lors d’une séance plénière consacrée à l’examen des projets de lois à caractère économique après que le président du groupe Ennahdha Noureddine Bhiri ait demandé la récitation de la Fatiha à la mémoire de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi.

Selon l’agence TAP, la divergence de vue autour de cette question a entraîné un retard dans le démarrage de la séance plénière.

Il a été décidé, enfin, de réciter la Fatiha à la mémoire de l’ancien président égyptien, décédé lundi. Plusieurs députés ont quitté la plénière en signe de protestation.

Rappelons-le, l’ancien président Mohamed Morsi (67ans) est décédé lundi 17 juin après avoir fait un malaise au Tribunal. Il serait mort d’une crise cardiaque, selon des sources officielles.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo