Tunisie : Le désarroi après une hausse « imprévue » des honoraires des médecins

Tunisie : Le désarroi après une hausse « imprévue » des honoraires des médecins

Par -
Illustration

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins de Tunisie a publié hier mardi 11 juin une nouvelle fourchette des honoraires des médecins qui prévoit de nouvelles augmentations.

Selon les nouveaux tarifs, les consultations chez un médecin généraliste seront comprises entre 35 et 45 dinars, celles chez un médecin spécialiste entre 50 et 70 dinars et les visite à domicile dimanche et jours fériés coûteront désormais entre 70 à 150. L’ordre des médecins prévoit également une nouvelle révision de cette fourchette à partir de 2022.

Sur les réseaux sociaux, où l’on peut sonder les opinions, les internautes ont exprimé leur refus catégorique face à ces augmentations, certains ont dénoncé dans ce sens, la privation du citoyen de son droit à l’accès à la santé. « En Tunisie, il ne faut plus tomber malade, sinon on risque de mourir », peut-on ainsi lire dans leurs commentaires.

Toujours sur ces plateformes de participation sociale, certains ont appelé les médecins à payer leurs impôts et à montrer un minimum de responsabilité sociale au vu de la situation socio-économique marquée par la détérioration du pouvoir d’achat.

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo