Politique : Au fond, c’est Ennahdha, le nouveau RCD !

Politique : Au fond, c’est Ennahdha, le nouveau RCD !

Par -

Le ralliement pathétique de Mohamed Ghariani à Ennahdha est probablement le retournement de veste le plus spectaculaire depuis la Révolution tunisienne.

Ce passage de l’ancien apparatchik en chef du RCD dans les rangs du parti islamiste en dit long sur l’éthique du personnage qui, comme dans la chanson de Dutronc, ne se contente pas de retourner sa veste mais tourne aussi son pantalon.

Cette conversion de Ghariani en dit tout aussi long sur la stratégie d’Ennahdha qui, en recrutant plusieurs membres du RCD dissous, tente de profiter de l’expertise de ces lieutenants de Ben Ali et de leur entregent.

Ainsi, si Ennahdha développe un discours de rejet en ce qui concerne le RCD, cela n’empêche en rien que de nombreux anciens du parti de Ben Ali rejoignent les islamistes.

En ce sens, s’il est un néo-RCD sur notre échiquier politique actuel, c’est bien le parti nahdhaoui qui regroupe en son sein de nombreux anciens du RCD qui se sont laissé pousser la barbe ou portent un fichu distinctif.

Ce fait indiscutable mérite d’être souligné. Car il nous démontre clairement que dans notre vie politique, ce sont le machiavélisme et les doubles standards qui règnent en maîtres dans les stratégies de nos partis.

En outre, et cela n’honore pas la centrale islamiste, ce sont les plus retors des anciens RCD qui, opportunistes à souhait, ont rejoint leurs nouveaux frères.

« Ô temps, ô mœurs » comme disaient les Latins épouvantés par la décadence et la dissolution de toute morale en politique.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo