Baccalauréat : La lutte contre la fraude est une question de « sécurité...

Baccalauréat : La lutte contre la fraude est une question de « sécurité nationale », selon Ben Salem

Par -


Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, a déclaré que le ministère a pris toutes les mesures nécessaires pour faire face à la fraude et à la tricherie à l’examen du baccalauréat, dont les épreuves débutent demain, mercredi.

Lors d’une conférence de presse, le ministre a évoqué le coût de l’examen du baccalauréat, estimé à 25 millions de dinars.

Cette année, 140 mille personnes sont impliquées dans le bon déroulement de l’examen,  qui sera surveillé par 26 mille professeurs avec la participation de 131 mille élèves et l’impression de 15 millions e copies d’examens.

Le ministre a souligné que la lutte antifraude aux examens du baccalauréat est une question de sécurité nationale.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo