Festival du Cinéma Tunisien 2019 – 35 films en compétition (Programme)

Festival du Cinéma Tunisien 2019 – 35 films en compétition (Programme)

Par -
Affiche du Festival du Cinéma Tunisien
Affiche du Festival du Cinéma Tunisien

 

«Le Festival du Cinéma Tunisien est une manifestation dédiée à la cinématographie nationale. Il représente une plateforme idéale pour la promotion des expériences des jeunes cinéastes tunisiens en leur offrant plus de visibilité et un public tunisien», c’est ce qu’a déclaré M.Mokhtar Laâjimi, directeur de cette deuxième édition du festival, au cours d’une conférence de presse tenue samedi 8 juin 2019 à la salle Sophie El Goulli à la Cité de la culture, deux jours avant le démarrage officiel de cette manifestation sous le patronage du Ministère des Affaires Culturelles et de l’Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques.

En prenant la parole à cette occasion, M. Mohamed Hedi Jouini, directeur général de l’Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques, a salué les efforts déployés par le bureau directeur de cette manifestation en vue de la hisser au plus haut niveau, tout en mettant en exergue l’accroissement des fonds qui lui ont été alloués cette année par le Ministère des Affaires Culturelles pour atteindre les 500 mille dinars.

Intervenant lors de cette conférence de presse, M. Samir Zgaia, directeur général des arts scéniques et audiovisuels, a fait savoir que le Festival du Cinéma Tunisien n’est pas parti de rien mais d’une très riche tradition cinématographique, tout en précisant que la scène cinématographique nationale a atteint au cours des dernières années un haut degré de maturation avec 650 sociétés de production dont 169 en activité permanente.  La vitalité de cette scène, a t-il ajouté, est facilement perceptible à travers le nombre croissant des autorisations de tournage qui en 2018 ont atteint 196 dont 65 autorisations d’exécution pour le compte de sociétés de production étrangères. Samir Zgaia a fait savoir par ailleurs que le cinéma est un secteur de forte employabilité et que les cartes professionnelles délivrées par le département de la culture sont au nombre de 475.

Avant de lever le voile sur le programme de ce festival, son directeur Mokhtar Laâjimi a fait savoir que ce festival est aussi une occasion pour rendre hommage aux pionniers du cinéma tunisien, précisant que lors de la séance inaugurale de cette manifestation, lundi 10 juin 2019 au Théâtre des Régions à la Cité de la culture, plusieurs cinéastes seront honorés à savoir : Ahmed Bennis (Directeur photo), Faouzi Thabet, (ingénieur son), Kahena Attia, (monteuse), Hassen Daldoul (réalisateur/producteur), Mongia Taboubi (actrice), Moncef Sdouri  et Ahmed Khechine réalisateur du long métrage Sous la pluie de l’automne qui sera projeté à l’ouverture dans un format numérisé.

Cette deuxième édition qui s’étalera du lundi 10 juin au samedi 15 juin, sera marquée par la projection d’environ 35 films : 7 longs métrages fiction, 13 courts métrages de fiction, 3 films d’animation, 9 films longs métrages documentaires et 3 courts métrages documentaires.

Le jury de la compétition longs métrages de fiction ainsi que celui de la compétition des films court métrage et d’animation sont composés chacun de sept membres alors que le jury de la compétition des films documentaires se compose quant à lui de trois membres.

Les récompenses du « Moineau d’Or » sont attribuées sous la forme d’un avatar et d’une valeur financière à déterminer annuellement en fonction du budget et des ressources financières du festival.

Pour la session actuelle, les prix sont définis comme suit:

  • Meilleur acteur : – Valeur 8 000 dinars
  • Meilleure actrice – Valeur 8 mille dinars
  • Meilleur rôle secondaire des femmes prometteuses – la valeur de 7 000 dinars
  • Meilleur rôle secondaire hommes prometteurs – valeur 7 mille dinars
  • Meilleur scénario – la valeur de 8 000 dinars
  • Meilleure musique – Valeur 7 mille dinars
  • Meilleur décor – Valeur 7 mille dinars
  • Meilleure image – la valeur de 9 mille dinars
  • Meilleur son – Valeur 9 mille dinars
  • Meilleur montage – Valeur 8 mille dinars
  • Meilleurs costumes – Valeur 7 mille dinars
  • Meilleure Première œuvre- la valeur de 10 mille dinars
  • Meilleure œuvre courte – la valeur de 7 000 dinars
  • Meilleure  réalisation – valeur 15 mille dinars
  • Meilleure production – valeur 10 mille dinars
  • Meilleur documentaire – la valeur de 10 000 dinars
  • Prix du jury pour le meilleur traitement documentaire – valeur de 8 000 dinars
  • Meilleur film d’animation – Valeur 7 000 dinars
  • Meilleure vision cinématique intégrée (Grand prix) – la valeur de 18 000 dinars
  • Prix du cinéma de la migration – Prix d’honneur

La valeur totale des prix est de 170 mille dinars.

Au cours de cette conférence de presse, l’identité visuelle du Festival du Cinéma Tunisien a été révélée à travers la projection d’un logo animé inspiré de l’œuvre de l’artiste Hédi Selmi. Le choix du moineau tant pour les prix que pour le visuel, a t-il expliqué, est d’abord une référence à la liberté mais aussi aux plus grands cinéastes tunisiens et arabes parmi lesquels Ferid Boughdir et Youssef Chahine.

Il est à rappeler que les projections se dérouleront quotidiennement au Ciné 350 et à la salle Tahar Chériâa à la Cité de la culture. Le programme comporte par ailleurs une journée d’étude sur les sources de financement du cinéma tunisien avec la participation de plusieurs experts de Tunisie, de Belgique, de France et du Maroc.

Programme (entrée gratuite):

Festival du cinéma Tunisien Programme

Festival du Cinéma Tunisien

D’après Communiqué

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo