Viande de chat saisie à Tunis : Clarifications du ministère de l’Intérieur

Viande de chat saisie à Tunis : Clarifications du ministère de l’Intérieur

Par -

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofiene Zaag, a démenti, ce lundi, la saisie d’une grande quantité de « chawarma » à base de viande de chat à Sidi Hassine à Tunis.

Il a expliqué qu’un abattoir anarchique de volaille, ne répondant pas aux conditions minimales d’hygiène et des conditions de santé, où on utilise une eau de puits extrêmement contaminée avant de vendre la viande dans les commerces a été découvert dans cette région.

Les autorités de commerce et de santé ont été informées afin de prendre les mesures nécessaires, a-t-il ajouté sur les ondes de Shems fm.

La semaine passée, le secrétaire-général du syndicat des forces de l’ordre relevant du gouvernorat de Tunis Tarek Riahi, a fait savoir que lors d’une opération de poursuite d’un élément takfiriste, les unités sécuritaires ont découvert un abattoir clandestin de volailles et de chats, situé dans une maison à Sidi Hassine. L’individu tuait en effet des chats pour vendre leur viande avec celle de volailles.

Il avait indiqué, à la radio Mosaïque FM, qu’environ 3 tonnes de viande avariée de volailles et de chats destinées à la vente avaient été saisies.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo