Transports en commun : Quand prendre un louage était une épopée !

Transports en commun : Quand prendre un louage était une épopée !

Par -

L’arrivée à Sousse de la voiture en provenance de Sfax pouvait prendre un tour épique aux premiers temps de l’automobile.

Ces voitures qui servaient au transport des personnes avaient fière allure et rendaient d’éminents services.

Elles ont peu à peu supplanté les « araba » traditionnelles et les véhicules à cheval conduits par des cochers.

Pour l’anecdote, jusqu’à la fin du dix-neuvième siècle, il existait un transport du courrier qui se faisait à pied entre Tunis et Sousse.

Les témoignages d’époque rapportent que les marcheurs postaux mettaient une quarantaine d’heures pour relier les deux villes.

L’apparition des véhicules automobiles allait faciliter la tâche à tout le monde même si le voyage se déroulait alors dans des conditions homériques.

Notre photo est fort éloquente dans la mesure où elle montre l’empressement des voyageurs et la curiosité des badauds.

Quant au véhicule lui-même, il n’avait rien à envier aux diligences qui régnaient sur les routes de l’époque.

Louages d’hier et d’aujourd’hui !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo