Kasserine : Gaz lacrymogène devant le tribunal de première instance

Kasserine : Gaz lacrymogène devant le tribunal de première instance

Par -

Des heurts ont éclaté, hier, jeudi 23 mai 2019, entre les forces de l’ordre et les chauffeurs de taxis venus manifester devant le tribunal de première instance à Kasserine.

Ils manifestaient contre la détention du président et du vice président de la chambre régionale des chauffeurs de taxi ainsi que celle d’un autre de leur confrère, tous arrêtés à cause d’un différend avec la police.

Les manifestants ont jeté des pierres sur les unités sécuritaires pour demander leur libération, a indiqué l’agence TAP. Les forces de l’ordre ont été contraintes de faire usage de bombes lacrymogène contre les manifestants suite aux heurts qui se sont déclenchés.

Un des chauffeurs de taxi a été transporté à l’hôpital après avoir été blessé durant les altercations.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo