René Trabelsi : « Organiser un événement religieux juif dans un pays arabe, ce n’est pas donné… »

Correspondance depuis Djerba – Imene Boudali / Comme chaque année, la communauté juive se rend sur l’île de Djerba pour le pèlerinage de la Ghriba qui se déroule cette année en même temps que le mois du Ramadan, pour la première fois depuis 32 ans.

Une belle occasion qui illustre la cohabitation entre les religions, selon le ministre du Tourisme, René Trabelsi, également ancien organisateur du pèlerinage. C’est ce qu’il a notamment mis en exergue lors d’une conférence de presse tenue, ce jeudi 23 mai 2019.

« L’événement du pèlerinage de la Ghriba a été très médiatisé et cela explique le grand nombre de médias notamment étrangers venus à Djerba », a-t-il lancé.

« Organiser un événement religieux juif dans un pays arabe, ce n’est pas donné mais la Tunisie autorise et subventionne l’organisation de ce pèlerinage et encourage les Tunisiens de confession juive à vivre leurs coutumes et traditions en toute liberté. Il s’agit d’un message traduisant ce message de paix. Toutes les religions peuvent vivre ensemble », a évoqué le ministre.

Selon lui, cet événement a également permis de mettre de nouveau à l’avant l’image de la Tunisie nouvelle, démocratique, tolérante et ouverte. « Il y a 2 ans, la Tunisie était classée 6e et 7e en tant que destination touristique préférée… Aujourd’hui elle se trouve dans le top 5 ».

René Trabelsi a également annoncé que nombre de visiteurs à la synagogue avait atteint les 5004 pèlerins pour la journée de mercredi et que d’autres avions doivent atterrir ce jeudi à Djerba ce qui signifie que ce chiffre va augmenter et les estimations de 7000 pèlerins seront sûrement atteintes.

Il a déclaré que Djerba a le potentiel d’accueillir 20 mille pèlerins, chose que le ministère du Tourisme veut atteindre dans les prochaines années.

Crédit photos (Imene Boudali / Webdo)

Commentaires: