Ben Ali s’adresse aux Tunisiens : « Je refuse d’être un objet de...

Ben Ali s’adresse aux Tunisiens : « Je refuse d’être un objet de surenchère politique »

Par -

L’avocat de Zine El Abidine Ben Ali, Mounir Ben Salha, a publié sur sa page Facebook, une lettre de l’ancien président qui s’adresse à l’opinion publique en ce 15 mai 2019.

« Ces dernières années, de nombreuses déclarations en Tunisie ont été diffusées à propos de ma personne, de mon état de santé et d’un certain nombre de questions d’intérêt personnel en tant qu’ancien président de la République tunisienne.

Depuis que j’ai été forcé de quitter mon pays, je n’ai souhaité que la sécurité, la stabilité et le développement à mon peuple, en les préservant de tout ce qui pourrait perturber davantage leur situation.

« Je refuse que ma personne soit exploitée »

Ayant un devoir de réserve et une responsabilité nationale en tant qu’homme d’État à l’égard de sa patrie, je réfute catégoriquement que ma personne soit exploitée et soit un sujet de surenchère ou récupération politique.

Dans cette lettre, Zine El Abidine Ben Ali affirme également que les rumeurs concernant son état de santé ont fait du tord à son entourage et sa famille.

« Dieu soit loué ! je suis en bonne santé, je la souhaite d’ailleurs à tous les Tunisiens et toutes les Tunisiennes. Je suis étonné de ce qu’on raconte sur moi quant à mon état santé, cela nous a fait du tord à ma famille et à moi.

« Je suis la situation de mon pays, comme tout Tunisien qui ne peut qu’espérer le meilleur pour son pays… Je pense que ce n’est pas le moment pour les Tunisiens d’avoir recours aux surenchères ».

« Soyez sûrs je reviendrai »

En évoquant la situation économique il lance un appel au peuple tunisien et à ceux qui assument aujourd’hui la responsabilité à la tête de l’Etat.

« Ils doivent protéger leur pays et le sauver de la crise économique. J’ai eu toutes mes chances pour assumer la responsabilité de diriger ce pays. Dieu et l’Histoire me jugerons pour ce que j’ai fais et ce que je n’ai pas fais. (…)

En fin de lettre, Ben Ali remercie tous les Tunisiens et révèle recevoir des milliers de lettres d’amour et d’estime, souhaitant que « son cher peuple surmonte les difficultés… »

Je suis de tout cœur avec vous et prêt à faire de mon mieux pour ce pays que j’ai servi avec sincérité pendant 50 ans. Je remercie tous les Tunisiens et toutes les Tunisiennes qui m’ont envoyé des messages d’amour et d’estime… Soyez sûrs je reviendrai dans mon pays ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo