En quatre photos d’époque : Le charme discret de l’avenue de France

En quatre photos d’époque : Le charme discret de l’avenue de France

Par -

C’est la plus ancienne avenue de la capitale et elle concentre des milliers de souvenirs qui, pour certains, remontent au dix-neuvième siècle.

L’avenue de France, ce sont en effet les Arcades, le Magasin général ainsi que plusieurs commerces qui ont pignon sur rue.

Longtemps, les librairies Saliba et Tournier ont dominé le commerce du livre sur cette avenue qui réunissait aussi les enseignes des photographes historiques de Tunis.

Se promener sur l’avenue de France, c’est pour beaucoup d’entre nous convoquer le souvenir de mille et un détails qui comptent.

Certaines enseignes comme la Javanaise, les Selleries Bouix, les Galeries Simon existent toujours.

D’autres ont disparu dans le dédale des siècles antérieurs qui ont vu la sarabande des enseignes et le défilé des entrepreneurs.

Cette avenue de France concentre bien des pages de notre histoire urbaine. Le pâtissier Paparone et l’opticien Lumbroso y sont encore alors que le Café du Maghreb a disparu depuis des années.

Il n’en reste pas moins que le profil des édifices a peu changé et que ces photographies que nous vous invitons à retrouver racontent elles aussi les riches heures de cette belle avenue bordée de ficus.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo