Tunisie : L’émission d’un emprunt obligataire de 800 millions de dollars, réexaminée à l’ARP

Le 2 mai dernier, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, avait été auditionné à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) dans le cadre de l’éventuelle émission par la Tunisie, d’un emprunt obligataire sur le marché financier international d’un montant de 800 millions de dollars.

La Commission des finances, de la planification et du développement avait alors rejeté l’émission de cet emprunt. Ce lundi 6 mai, une deuxième séance d’audition du ministre des Finances, est prévue pour réexaminer l’émission de cet emprunt, rapporte l’agence TAP.

Un emprunt qui doit intervenir « dans le cadre de la mobilisation des ressources au profit du budget de l’Etat 2019, accusant un déficit de 4,512 milliards de dinars », selon le ministre des Finances, Ridha Chalghoum. Et d’après le budget de l’Etat pour l’année 2019, les ressources d’emprunt ont été fixées à 10,142 milliards de dinars.

Mais l’audition de Ridha Chalghoum ne sera pas de tout repos. Il devra convaincre les opposants au recours de la Tunisie à l’emprunt de l’extérieur pour financer le budget de l’Etat.

Pour l’heure, on sait que quatre députés de ladite commission sont favorables à cet emprunt. Il s’agit d’Ali Laarayedh, Hedi Brahem, Mohamed Frikha et Moncef Sellami. Mais quatre y sont opposés. Il s’agit de Mongi Rahoui, Rim Mahjoub, Noomane El Euch et Fathi Chamkhi. Le député Mohamed Ben Salem, quant à lui, s’est abstenu.

Commentaires:

Commentez...