Pénurie de carburant… Agacés, les Tunisiens attendent la fin de la grève...

Pénurie de carburant… Agacés, les Tunisiens attendent la fin de la grève !

Par -

Les transporteurs de carburants observent depuis minuit, une grève de trois jours qui doit, en principe se poursuivre jusqu’au samedi 4 mai 2019. Une grève destinée à revendiquer la signature de l’avenant portant sur l’augmentation des salaires au titre de 2018 et 2019.

En d’autres termes, cette grève a pour but de revendiquer le droit des transporteurs du carburant à une augmentation de leurs salaires et à un classement du secteur du transport du carburant sur la liste des métiers de transport des produits dangereux.

La séance de conciliation entre la fédération générale du transport, relevant de l’UGTT, l’UTICA et des représentants du ministère de l’Industrie ayant échoué, hier soir, les transporteurs de carburant ont maintenu leur grève générale à travers tout le pays.

Pénurie de carburant

Une situation qui a poussé les Tunisiens à envahir les stations-service, hier, pour verser du carburant. Au final, toutes les stations ont été en rupture de stock en quelques heures ce qui a agacé encore plus les citoyens dont nombreux ont exprimé leur ras-le-bol face à une situation qui se répète.

Beaucoup ont fait la queue alors que d’autres ont préféré ne pas se risquer à cette aventure. Des files d’attente interminables se sont formées devant les stations de carburants et nombreux sont les citoyens qui sont rentrés bredouille.

Fin de la grève ?

Selon certains échos, la grève pourrait être interrompue dès aujourd’hui. Dans une déclaration accordée à African Manager, Fathi Werfelli, membre de la Fédération générale du Transport, annonce que « la grève du secteur du transport des marchandises et des carburants pourrait se terminer aujourd’hui ».

Il indique que « malgré l’échec du round de négociations, des prémices d’accord entre les différents partis ont été remarqués ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo