Drame de Sabala : Des politiciens instrumentalisent « le malheur », selon Moussi

Drame de Sabala : Des politiciens instrumentalisent « le malheur », selon Moussi

Par -
Abir Moussi

Réagissant au drame survenu samedi dernier à Sabala, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, la présidente du Parti destourien libre (PDL) Abir Moussi a accusé des formations politiques d’instrumentaliser ” le malheur ” et ” la misère ” à des fins politiques.

Lors d’un meeting organisé dimanche par son parti dans le gouvernorat de Siliana, Moussi a critiqué les déclarations ” irresponsables ” de la ministre de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées qui a dit que ” le gouvernement n’assume aucune responsabilité dans l’accident de Sebbala “.

Citée par l’agence TAP, Moussi a annoncé l’annulation de toute festivité du parti après l’accident tragique de Sebala, assurant que cette décision ne signifie point que le parti investit dans ” le malheur ” des citoyens.

Douze ouvriers (7 femmes et 5 hommes dont le chauffeur) ont perdu la vie, ce samedi 27 avril 2019, au cours d’un accident de la route. Le drame s’est passé dans la délégation de Sabala, gouvernorat de Sidi Bouzid.

L’accident a fait 12 victimes parmi ces ouvriers agricoles mais aussi 20 blessées dont 3 dans un état grave. Elles étaient en route vers leur travail à bord d’un véhicule de type Isuzu qui est entré en collision avec un autre véhicule.

Ce lundi 29 avril, une grève générale sera observée à Sidi Bouzid sur fond de cet tragique accident.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo