Deux acteurs tunisiens parmi les finalistes des « Critics Awards »

Deux acteurs tunisiens parmi les finalistes des « Critics Awards »

Par -
Mohamed Dhrif et Ahmed Hafiane

 

Le Centre du Cinéma Arabe (ACC) a dévoilé les finalistes de la 3ème édition des Critics Awards. Les lauréats seront annoncés en marge de la 72ème édition Festival de Cannes qui se tiendra du 14 au 25 mai 2019.

Depuis la première édition qui avait été lancée en marge de la 70ème édition du Festival de Cannes, chaque année les prix sont décernés aux meilleures productions cinématographiques arabes dans les catégories suivantes: meilleur long métrage, meilleur documentaire, meilleur réalisateur, meilleur scénariste, meilleure actrice et meilleur acteur. Pour la première fois dans l’histoire du cinéma arabe, le comité du jury réunit cette année 75 des plus grands critiques de cinéma arabes et internationaux de 34 pays du monde entier (en 2017, ils étaient 24 membres de jury de 15 pays différents), parmi eux les tunisiens Ikbal Zalila, Mohamed Boughalleb, Lamia Guiga, Tarek Ben Chaabane et Narjes Torchani.

 

Les films en compétition doivent répondre aux critères suivants : des longs métrages (fictions ou documentaires) présentés en 2018 en première, dans des festivals internationaux en dehors du monde arabe, et avoir au moins un co-producteur arabe (peu importe la taille de sa contribution à la production du film).

Alaa Karkouti, analyste cinématographique et co-directeur du Center du Cinéma Arabe a déclaré :  « Chaque année, le nombre de critiques cinématographiques (arabes ou non arabes), membres du jury des Critics Awards, se réunissent pour visionner les meilleures productions cinématographiques arabes, ce qui nous permet d’atteindre notre objectif de promotion du contenu du film arabe auprès de critiques de différentes nationalités et origines, surtout que la majorité d’entre eux n’ont pas la chance de voir tous les films arabes sélectionnés dans les festivals internationaux ».

Ahmed Shawky, responsable des Critics Awards, a déclaré: « Les six catégories ont connu une forte concurrence au cours de la première phase du vote de cette édition, et nous avons eu beaucoup de difficultés à sélectionner les trois finalistes dans chaque catégorie. La forte concurrence qui devrait avoir lieu au cours de la dernière phase du scrutin prouve que l’industrie cinématographique arabe a connu une forte croissance au cours de l’année dernière, ce qui s’est traduit par la multiplication de films exceptionnels. Les films arabes sélectionnés en compétition ont d’ailleurs remporté de nombreux prix internationaux dans de nombreux festivals de cinéma en 2018. »

Les finalistes de cette 3ème édition sont :

Meilleur documentaire:
Des pères et des fils | Réalisé par Talal Derki | Syrie
Effacé, ___ ascension de l’invisible | Réalisé par Ghassan Halwani | Liban
Chaos | Réalisé par Sara Fatahy | Liban – Syrie

Meilleure actrice:
Maha Alemi | Sofia | Maroc
Maryhan Magdy | Roses toxiques | Egypte
Sarah Layssac | Vent divin | Algérie

Meilleur acteur:
Mohamed Dhrif | Weldi | Tunisie
Ahmed Hafiane | Fatwa | Tunisie
Zain Al Rafeea | Capharnaum | Liban

Meilleur scénario:
Meryem Benm’Barek | Sofia | Maroc
Abu Bakr Shawky | Yomeddine | Egypte
Rami Alayan | The Reports on Sarah and Saleem | Palestine

Meilleur réalisateur:
Abu Bakr Shawky | Yomeddine | Egypte
Nadine Labaki | Capharnaum | Liban
Hicham Lasri | Jahilya | Maroc

Meilleur film:
Yomeddine | Réalisateur: Abu Bakr Shawky | Egypte
Capharnaum | Réalisatrice: Nadine Labaki | Liban
The Reports on Sarah and Saleem | Réalisateur: Muayad Alayan | Palestine

En 2017, l’acteur tunisien Majd Mastoura avait remporté le prix du Meilleur acteur pour son rôle dans le film Nhebek Hedi réalisé par Mohamed Ben Attia et en 2018, l’actrice tunisienne Mariam Al Ferjani avait remporté le prix de Meilleure actrice pour son rôle dans le film La Belle et la Meute, réalisé par Kaouther Ben Henia.

Le Centre du Cinéma Arabe qui organise cette compétition est une plate-forme internationale de promotion du cinéma arabe qui offre aux cinéastes arabes un moyen de communiquer avec leurs homologues du monde entier par le biais de nombreux événements qu’il organise :  des participations aux plus importants événements de marché du film, des séances d’introduction et de réseautage pour les cinéastes arabes et étrangers, des mises en relation avec des représentants d’institutions spécialisées dans la coproduction et la distribution internationale, des soirées de bienvenue, des réunions avec des organisations et des festivals internationaux et la parution du Arab Cinema Magazine destiné aux grands festivals internationaux et les marchés.

Neila Driss

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Trois films tunisiens remportent des prix au Festival du Film Arabe de Malmö

Lamia Guiga recoit un trophée d'hommage au nom de Nejib Ayed lors de la cérémonie d'ouvert

Regarde-moi, film d'ouverture du MAFF