Fermée par la HAICA, Nessma TV accuse Youssef Chahed… Réunion d’urgence à...

Fermée par la HAICA, Nessma TV accuse Youssef Chahed… Réunion d’urgence à Ennahdha !

Par -

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a ordonné, ce jeudi 25 avril 2019, l’arrêt de la diffusion de la chaîne privée Nessma TV et procédé à la saisie de son matériel dans ses studios de Rades. Le signal de la chaîne a été interrompu.

En réaction, Nessma TV a accusé, sur sa page Facebook, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, d’être à l’origine de cette fermeture via l’instance de régulation. « Nessma ne diffuse plus, sur décision arbitraire de la HAICA », indique la chaîne.

« La chaîne Nessma, dont les locaux de trouvent à Rades ont été investis, par la force publique, sous la direction de la HAICA. Tous les employés de la chaîne, journalistes, techniciens et agents, vivent des moments difficiles, et se trouvent encerclés par les forces de l’ordre, qui ont même recouru à la force pour les disperser ».

« La HAICA qui tire sa légitimité du chef du gouvernement Youssef Chahed, fait fi de tous les usages et dédie tous ses efforts à Nessma, quand le paysage médiatique vit ses pires moments, depuis que certains membres de la HAICA se sont tracés pour objectif, de mettre au chômage, des dizaines de familles », accuse Nessma TV.

Nessma s’insurge contre cette décision de stopper la diffusion de la chaîne et accuse Youssef Chahed et la HAICA de mettre au chômage plus de 500 familles

La première réaction est venue d’Ennahdha qui a décidé de se réunir en urgence après l’arrêt de diffusion de tous les programmes de Nessma TV. La chaîne indique que « le Bureau exécutif du mouvement Ennahdha, à la demande de son président, Rached Ghannouchi, a décidé de tenir une réunion d’urgence, demain vendredi 26 avril 2019 ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo