UTAP : « Nos agriculteurs n’ont pas le droit d’augmenter leur production au-delà...

UTAP : « Nos agriculteurs n’ont pas le droit d’augmenter leur production au-delà de 60% »

Par -

Afin de répondre à la demande nationale en viande, l’Etat tunisien et des hauts responsables de l’administration américaine viennent de finaliser les certificats d’exportation autorisant la vente sur le marché tunisien de viande de bœuf, de volaille et de produits à base d’œufs américains.

Cette annonce n’est pas sans attiser la colère des agriculteurs et des éleveurs tunisiens qui traversent l’une des pires crises économiques de leur histoire.

Radhouane Ghorrafi, secrétaire général à l’UTAP, a déclaré à Webdo : « L’Etat ne dépense pas un millime pour aider ses propres agriculteurs mais dépense une fortune pour acheter de la viande aux Américains, c’est incompréhensible. »

M. Ghorrafi, a précisé qu’avec une politique de production basée sur des quotas, l’agriculteur ne peut pas aller bien loin :

« L’agriculteur tunisien, aujourd’hui, n’a pas le droit d’augmenter sa capacité de production au-delà de 60% sous prétexte que l’Etat, par le biais du ministère du Commerce, n’a pas les moyens de gérer ce soi-disant excès de production.

D’un côté, on refuse de subventionner la production des agriculteurs, on les empêche de produire plus pour subvenir à leurs besoins et de l’autre, on subventionne, avec des devises étrangères, les agriculteurs étrangers. C’est tout simplement ahurissant ! »

M.R.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo