Arrêt de la production de lait : Les professionnels se ravisent, mais…

Arrêt de la production de lait : Les professionnels se ravisent, mais…

Par -

Les professionnels du lait, notamment les membres de l’UTAP et ceux de l’UTICA, avaient décidé de suspendre pendant trois jours, la production, la collecte, la transformation et la distribution du lait et ses dérivés, et ce, les 18, 19 et 20 avril 2019.

Ces derniers se sont ravisés, ce mardi 16 avril 2019, à la suite de négociations avec le gouvernement. Des négociations qui doivent se poursuivre en vue d’élaborer une charte garantissant les intérêts et les droits de toutes les parties et aussi la pérennité de la filière laitière.

Depuis des mois, ils réclament au gouvernement, une baisse des prix des aliments pour animaux et de subventionner les prix du lait à la production.

Fin mars, l’UTAP avait tiré la sonnette d’alarme pour la énième fois en pointant du doigt les nombreuses difficultés auxquelles fait face le secteur laitier, ajoutant que les agriculteurs dénoncent des pertes comprises entre 200 et 300 millimes par litre.

L’UTAP avait appelé le gouvernement à hausser immédiatement le prix du litre de lait d’au moins 20 millimes et avait mis en garde contre « une décision décisive qui pourrait être prise lors d’une réunion le 10 avril ».

La production sera bloquée si le gouvernement ne répondait pas favorablement à cette demande », avait averti l’UTAP qui avait également signalé que le mois de Ramadan pourrait connaître une pénurie de lait, ce qui obligerait l’Etat à importer 30 millions de litres.

Les professionnels du secteur laitier adhérents à l’UTAP et à l’UTICA prévoient, toutefois, d’observer une grève dans dix jours s’ils ne parviennent pas à une solution acceptable selon un communiqué conjoint.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo