Quand Carthage faillit remplacer Byzance comme capitale de l’Empire d’Orient

Quand Carthage faillit remplacer Byzance comme capitale de l’Empire d’Orient

Par -

Cet épisode historique est peu connu. Il s’est déroulé dans la Carthage byzantine au septième siècle, peu de temps avant les premières incursions des conquérants arabes.

La Carthage de l’époque avait connu une longue période de prospérité, à peu près soixante ans de paix après les révoltes numides contre les Byzantins.

C’est en cette période, précisément le 5 octobre 610, que Héraclius, le fils d’Héraclius l’Ancien, devint l’empereur des Byzantins.

C’était la première fois que, dans des circonstances particulières, Carthage donnait un empereur à Byzance dont les armées contrôlaient le pays depuis la chute du royaume des Vandales.

Revenons sur les conditions et péripéties qui ont mené Héraclius au pouvoir à Byzance.
Vers 600, Héraclius l’Ancien a été nommé exarque de Carthage, après avoir été officier supérieur sur la frontière perse. Servant l’empereur Maurice, Héraclius l’Ancien quitta les provinces orientales pour Carthage où son fils allait grandir.

Toutefois, en novembre 602, l’empereur Maurice fut renversé par des mutins qui hissèrent le centurion Phocas sur le trône impérial.

C’est dans ces circonstances que Héraclius l’Ancien prépara à partir de Carthage le renversement de Phocas.

En effet, une expédition navale contre Constantinople appareilla de Carthage à la fin de l’an 609, sous le commandement d’Héraclius fils, le futur empereur.

L’histoire a gardé la mémoire de la présence de nombreux Maures sur les vaisseaux de l’expédition qui passa par la Sicile et la Grèce, ralliant de nombreux mécontents du règne de Phocas.

Avec une icône de la Vierge sur la proue du vaisseau amiral, la flotte partie de Carthage apparut devant Constantinople le 3 octobre 610 et la garde impériale fit vite de se rallier à Héraclius.

Le 5 octobre, Phocas fut exécuté et Héraclius couronné empereur par le patriarche Serge I.

Les premières années du règne d’Héraclius furent marquées par des luttes incessantes contre les Perses. C’est à cette époque que l’empereur conçut le projet de déplacer la capitale byzantine à Carthage mais l’idée fit long feu.

En effet, ayant envisagé le transfert de sa capitale à Carthage, Héraclius y renoncera devant les arguments du patriarche Serge I.

En janvier 613, Héraclius fera couronner son fils Constantin. Après de nombreuses campagnes, il mourra à Constantinople le 11 février 641. Né en Cappadoce, ayant grandi à Carthage, le fondateur de la dynastie des Héraclides aurait pu changer le cours de l’histoire s’il avait transféré sa capitale à Carthage.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo