Elections : 1814, le centre d’appel de l’ISIE activé

Elections : 1814, le centre d’appel de l’ISIE activé

Par -

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a activé, ce mercredi 10 avril 2019, son centre d’appel 1814 pour les élections législatives et présidentielle 2019.

Selon le président de ISIE, Nabil Baffoun, cette ligne est mise à disposition de tous ceux qui sont concernés par l’opération électorale dans la mesure où elle sera un moyen de liaison entre l’ISIE, les citoyens ainsi qu’avec les composantes politiques et les candidats aux législatives et à la présidentielle.

Le centre d’appel sera également mis à la disposition des observateurs et médias locaux et étrangers. Elle permettra en outre de recevoir toutes sortes d’interrogations, d’observations et de plaintes et de fournir des informations sur l’avancement sur le processus électoral.

3,4 millions d’électeurs manquent à l’appel

Rappelons que 5.370.000 citoyens sont inscrits au registre électoral dont 2.560.000 électeurs et 2.810.000 électrices alors que le nombre total d’électeurs potentiels et non enregistrés est estimé, selon les dernières statistiques à 3.489.000.

A ce titre, l’ISIE a lancé, à partir de ce mercredi 10 avril 2019, les opérations d’inscription des électeurs dans le cadre des élections législatives. A cet effet, l’ISIE a mis en place 64 délégations diplomatiques représentant l’instance dans différents pays et qui seront chargées d’assurer le processus d’inscription.

En Tunisie, l’ISIE a mobilisé 3000 agents dont 2600 agents mobiles pour cibler les milieux fréquentés par les jeunes, les lycées, les facultés et pour se rendre dans les zones rurales. L’ISIE ciblera également les chômeurs, les femmes au foyer, les femmes travaillant dans le secteur agricole, les retraités et les personnes âgées dans les maisons de retraite.

Il a expliqué que l’instance électorale avait mis en place sept programmes d’action dans le cadre de sa stratégie d’enregistrement d’électeurs potentiels, qui se poursuivra jusqu’ au 22 mai pour les élections législatives et jusqu’au 4 juillet 2019 pour l’élection présidentielle (l’électeur devra avoir l’âge de 18 ans le jour des scrutins législatif et présidentiel).

Un budget de 139 MD

Par ailleurs, l’ISIE disposera d’un budget de 139 millions de dinars pour organiser les élections législatives et les deux tours des élections présidentielles de 2019. L’instance a déjà reçu 76 MD et les autorités régionales se sont engagées à verser le reste du montant lorsque le processus électoral démarrera.

Initialement prévu le 10 novembre 2019, le premier tour de la présidentielle aura lieu désormais le 17 novembre 2019 à l’échelle nationale et les 15, 16 et 17 novembre 2019 pour les Tunisiens à l’étranger.

Les élections législatives auront lieu le 6 octobre 2019 à l’échelle nationale et les 4, 5 et 6 octobre 2019 pour les Tunisiens à l’étranger.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo