Un numéro spécial mis à la disposition de la communauté tunisienne en...

Un numéro spécial mis à la disposition de la communauté tunisienne en Libye

Par -

La situation en Libye ne cessant de se détériorer en raison de l’offensive conduite sur Tripoli par le maréchal Khalifa Haftar, le ministère des Affaires étrangères a invité les membres de la ‎communauté tunisienne en Libye à faire preuve de la plus grande ‎vigilance, de prudence et surtout à éviter les zones d’affrontements armés et les déplacements ‎inutiles à l’intérieur du territoire libyen.‎

D’après les dernières données publiées par le ministère des Affaires étrangères tunisien, tous les Tunisiens se trouvant actuellement en Libye sont sains et sauf. Le consulat général de Tunisie à Tripoli a d’ailleurs mis à leur disposition un numéro spécial disponible 24h/24 afin de les aider en cas d’urgence et leur fournir des conseils de sécurité.

En cas de problème, chaque Tunisien se trouvant actuellement en Libye où la situation est chaotique, il peut appeler le 0943184633 pour recevoir l’aide ou les conseils nécessaires.

La Tunisie appelle à cesser les combats

Dans un communiqué rendu public ce lundi 8 avril 2019, le ministère des Affaires étrangères a réitéré son appel à l’arrêt immédiat des combats dans la capitale libyenne Tripoli.

« A la lumière de l’escalade militaire dangereuse dans la capitale libyenne Tripoli, la Tunisie réitère son appel à toutes les parties pour mettre terme immédiatement aux combats, pour épargner le peuple libyen de la violence », a-t-on communiqué.

La Tunisie rappelle qu’aucune solution militaire ne peut sortir la Libye de cette crise appelant toutes les parties à privilégier le dialogue.

Rappelons-le, dans un communiqué publié ce vendredi 5 avril 2019, le ministère des Affaires étrangères tunisien avait exprimé, un peu plus tôt sa profonde préoccupation quant aux graves développements en Libye et sa profonde inquiétude face aux événements.

Le ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati, a confirmé que les précautions nécessaires ont été prises en coordination avec les unités militaires, compte tenu de la détérioration de la situation sécuritaire en Libye.

Haftar et les forces de l’Armée nationale libyenne poursuivent leur offensive vers Tripoli et s’opposent au gouvernement d’union nationale, conduit par Fayez Sarraj. Un bilan provisoire fait état de 35 morts depuis le début des combats.

Dimanche, de violents combats ont encore éclaté à Tripoli lorsque les forces paramilitaires du maréchal Haftar ont mené leurs premiers raids aériens.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo