Fumer aurait des effets neuroprotecteurs !

Fumer aurait des effets neuroprotecteurs !

Par -

Qui aurait cru que la cigarette serait bonne pour la santé ? Certainement pas les adeptes d’une hygiène de vie irréprochable agrémentée de quelques légumes verts.

Néanmoins, une étude scientifique parue dans « Journal of cellular physiology » en date du 25 mars 2019 suggère que le tabagisme diminue le risque de développer des pathologies neurodégénératives telle que la maladie de Parkinson (MP), mais que les mécanismes moléculaires impliqués dans cet effet neuroprotecteur sont assez complexes à comprendre.

L’équipe de Xu et al., de l’université de Nanjing en Chine, a traité des cellules de neuroblastome humain avec des doses croissantes de nicotine (1, 10 et 100 µM) avant de les soumettre, pendant 24 heures, à un traitement à base 500 µM d’ions méthylpyridinium (MPP+), un puissant neurotoxique impliqué dans l’apoptose neuronale (mort cellulaire) chez les patients atteints de la MP.

Les chercheurs ont constaté que 500 µM de MPP+ diminuait la viabilité cellulaire de 40% et qu’un traitement à base 100µM de nicotine permettait de préserver la viabilité des cellules traitées par du MPP+ à près de 99%.

En conclusion, ces données indiquent que le potentiel de la nicotine exerce des effets neuroprotecteurs dans la MP par le biais du récepteur cholinergique nAChR-α7. En effet, une expérience d’inhibition dudit récepteur chez des cellules traitées par 100 µM de nicotine et 500 µM de MPP+ a montré que la nicotine n’exerce plus son effet neuroprotecteur.

M.R.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo