Le FMI n’a rien à voir avec l’augmentation du prix des carburants,...

Le FMI n’a rien à voir avec l’augmentation du prix des carburants, selon la direction des hydrocarbures

Par -

Le directeur général des hydrocarbures au sein du ministère de l’Industrie, Hazem Yahyaoui, a déclaré que la récente augmentation des prix du carburant n’avait rien à voir avec les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) ni causée par une autre pression.

S’exprimant au journal Al Maghreb, dans son édition de ce mardi 2 avril, il a expliqué que cette augmentation repose sur le mécanisme d’ajustement automatique, à la baisse de la valeur du dinar,  à la baisse de la production et aux problèmes rencontrés en particulier par la Société tunisienne des industries de raffinage.

Le ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) a ​​annoncé, dans la nuit du samedi, l’augmentation des prix de vente de certains produits pétroliers.

Cette augmentation, explique le département, est due à la hausse continue des prix du pétrole et de ses dérivés dans le monde et au mécanisme d’ajustement périodique des prix du carburant.

Les prix actuels seront comme suit :

  • Essence super sans plomb : augmentation de 80 millimes (nouveau prix 2065 millimes/litre)
  • Gasoil super: augmentation de 80 millimes (nouveau prix 1825 millimes/litre )
  • Gasoil : augmentation de 90 millimes (nouveau prix 1570 millimes/litre )

La hausse des pris est entrée en vigueur à minuit.

Rappelons que suite à l’augmentation du taux directeur par la Banque Centrale, le directeur exécutif de l’Institut arabe des chefs d’Entreprises (IACE), Majdi Hassan, avait estimé que cette décision était nécessaire pour contrôler le taux d’inflation.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo