La Tunisie réclame l’inscription de la « Charfiya » au patrimoine culturel de l’UNESCO

La Tunisie réclame l’inscription de la « Charfiya » au patrimoine culturel de l’UNESCO

Par -
Illustration

La Tunisie a déposé hier vendredi 29 mars, sa demande pour inscrire la technique de pêche artisanale à la « Charfiya » ou « Charfi » aux Iles Kerkennah dans le gouvernorat de Sfax, sur la liste du patrimoine de l’humanité de l’UNESCO.

« Le dossier de proposition d’inscription a été remis à Paris, au Secrétaire de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, Tim CURTIS, par Ghazi GHERAIRI, ambassadeur Délégué permanent de la Tunisie auprès de l’UNESCO et Faouzi Mahfoudh, directeur de L’Institut National du Patrimoine Tunisien (INP) », indique un communiqué.

Il s’agit d’une richesse du patrimoine culturel de la Tunisie, cette technique remonte à plusieurs siècles et est aussi reconnue comme une méthode de pêche biologique et durable.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo