Algérie : Le parti RND, principal allié de Bouteflika, réclame sa démission

Ahmed Ouyahia

Le Rassemblement national démocratique (PND) principal allié du président algérien Abdelaziz Bouteflika, a réclamé, ce mercredi 27 mars 2019, la démission de ce dernier.

Cette annonce, faite par l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia, intervient au lendemain de la déclaration du chef d’état-major de l’armée, qui a demandé au Conseil constitutionnel de déclarer Bouteflika inapte pour la fonction.

Dans un communiqué signé par son secrétaire général,  Ahmed Ouyahia, le RND recommande en effet, la démission du président de la République dans le but de faciliter la période de transition».

« Ahmed Ouyahia est un fidèle de Bouteflika, dont il a été trois fois le premier ministre depuis 2003. Très impopulaire, il a été sacrifié le 11 mars pour tenter vainement de calmer la rue, dont il était l’une des têtes de turc favorites », rapporte pour sa part Le Figaro.

Hier, une annonce décisive a secoué l’Algérie, le chef d’état-major de l’armée algérienne, jusqu’à présent un soutien fidèle d’Abdelaziz Bouteflika, a demandé que le président algérien soit déclaré inapte.

Commentaires:

Commentez...