La Tunisie est en train de se redresser, estime le FMI

La Tunisie est en train de se redresser, estime le FMI

Par -

Une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) sera à Tunis, le 27 mars 2019 dans le cadre de la 5ème revue du suivi des réformes auxquelles le gouvernement s’est engagé. Gerry Rice, porte-parole du FMI, a confirmé, ce jeudi 21 mars 2019, cette visite d’experts du FMI en Tunisie.

La mission du FMI entre dans le cadre du programme de réformes économiques élaboré par le gouvernement et financé par le FMI. Il s’agira ainsi de négocier le paiement de la 5ème tranche de 255 millions de dollars du prêt de 2,9 milliards de dollars contracté en 2016.

Cette visite sera la première depuis l’augmentation des salaires dans la fonction publique malgré la désapprobation du FMI.

Juste avant la visite des experts du FMI, Gerry Rice a dressé un tableau concernant la situation en Tunisie et ses relations avec le FMI. A ce titre, il a globalement relevé que la Tunisie est en train de se redresser grâce à ses avancées dans plusieurs domaines et malgré quelques faiblesses qui touchent son économie, évoquant notamment les déficits, l’endettement et l’inflation.

Au total, la Tunisie doit bénéficier de 2,9 milliards de dollars (validé en mai 2016) et a obtenu, jusqu’à présent 1,4 milliard de dollars du total du prêt convenu, alors que la seconde moitié du prêt sera complétée durant la période allant de début 2019 jusqu’à avril 2020.

Le ministre-conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du suivi des réformes majeures, avait, par le passé, rappelé que le FMI n’a pas et ne va pas imposer de diktats, indiquant que la Tunisie leur avait imposé plusieurs points bien que l’institution financière n’était pas satisfaite, notamment au niveau de la masse salariale.

Dans le même temps, le FMI a toujours averti la Tunisie qui doit maîtriser sa masse salariale dans le secteur public afin d’éviter de graves problèmes d’endettement.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo