Investissements arabes en Tunisie : Le Qatar, les Emirats et la Libye...

Investissements arabes en Tunisie : Le Qatar, les Emirats et la Libye sur le podium

Par -

Quels sont les pays arabes qui investissent le plus en Tunisie. Si le volume des investissements arabes en Tunisie, reste faible, il a tout de même évolué entre 2017 et 2018, passant, en termes de volume, de 178,44 millions de dinars (MD) en 2017 à 617,68 MD, l’année dernière sans compter le secteur de l’énergie.

Selon ces chiffres annoncés par le DG de l’Agence de promotion des investissements extérieurs (FIPA) Abdelbasset Ghanmi, c’est le Qatar qui reste le premier investisseur arabe en Tunisie avec 479,719 MD investis contre 83,18 MD en 2017.

Les Emirats arabes unis arrivent en 2ème position avec 88,08 MD en 2018, contre 21,43 MD en 2017. La libye arrive en troisième position malgré une baisse de ses investissements en Tunisie qui sont passés de 36,10 MD en 2017 à 15,69 MD en 2018.

Les investissement koweïtiens en forte baisse

Les investissements marocains (4ème place) ont enregistré une nette hausse en 2018 atteignant 6,83 MD, contre 2,90 MD en 2017. Et bizarrement, les investissements saoudiens (6,46 MD en 2018 contre 1,78 MD en 2017) n’arrivent qu’en cinquième position.

Notre voisin algérien, occupe, quant à lui, la 6ème place, avec des investissement de 4,99 MD en 2018, contre 5,13 MD en 2017. Suit, le Koweït, dont les investissements ont dégringolé passant de 23,97 MD en 2017 à 4 MD en 2018.

Les services en tête

Les investissements arabes directs en Tunisie ont principalement ciblé les services avec un volume financier de l’ordre de 516,32 MD en 2018, contre 118,54 MD en 2017.

Dans le secteur de l’agriculture, ces investissements ont connu une « explosion », passant de 99.000 dinars en 2017 à 51,99 MD en 2018.

Quant au secteur de l’industrie, les investissements arabes ont régressé pour atteindre 49,38 MD en 2018 contre 58,92 MD en 2017.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo