L’huile d’olive tunisienne à la conquête de nouveaux marchés

L’huile d’olive tunisienne à la conquête de nouveaux marchés

Par -

L’huile d’olive tunisienne doit aller au-delà des marchés classiques afin de booster davantage les exportations et faire connaitre de plus en plus ce produit qui fait les beaux jours de l’agriculture tunisienne.

Selon Boubaker Karray,  chef du cabinet du ministère de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, l’or vert tunisien a commencé déjà à conquérir de nouveaux marchés comme le Japon et la Russie.

S’exprimant sur Mosaique fm, il a indiqué que des investisseurs tunisiens sont derrière l’exportation de l’huile d’olive vers ces pays, assurant que le département s’engage à soutenir les efforts des particuliers cherchant à commercialiser ce produit dans de nouveaux marchés.

Le ministre de l’Agriculture, Samir Taieb avait évoqué en février les difficultés auxquelles fait face l’huile d’olive tunisienne cette saison.

En plus de la production qui, selon le ministre, sera moyenne par rapport à celle de l’année dernière, l’huile d’olive tunisienne fait face à de nombreuses campagnes dirigées pour diminuer les exportations.

Rappelons que la saison dernière avait enregistré une explosion de la production et des exportations de l’huile d’olive, atteignant 1,6 million de tonnes d’olives, qui ont généré 325 mille tonnes d’huile.

En 2018, les recettes des exportations de l’huile d’olive ont atteint 2,12 milliards de dinars contre 1 milliard en 2017.

Cette année, la valeur des exportations tunisiennes de l’huile d’olive a été estimée, jusqu’au mois de janvier, à 145,5 millions de dinars, contre 236,2 millions en janvier 2018, enregistrant ainsi une baisse de 38,4%.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo