Belhassen Trabelsi inculpé pour « faux aggravé et blanchiment en bande organisée »

Belhassen Trabelsi inculpé pour « faux aggravé et blanchiment en bande organisée »

Par -
Crédit photo : AFP

Arrêté jeudi 14 mars 2019 en France, Belhassen Trabelsi, beau-frère de Zine El Abidine Ben Ali, a été placé en détention provisoire ce lundi 18 mars à Marseille.

Visé par 43 mandats d’amener internationaux en plus de 17 avis de recherche en Tunisie, Belhassen Trabelsi a été mis en examen pour « faux aggravé et blanchiment en bande organisée », a rapporté l’AFP selon une source judiciaire.

Jeudi 14 mars, Interpol a officiellement informé les autorités tunisiennes de l’arrestation de Belhassen Trabelsi. Les autorités tunisiennes ont immédiatement lancé une demande d’extradition de Belhassen Trabelsi auprès des autorités françaises.

« Le ministère de la Justice a pris l’initiative vendredi d’envoyer une correspondance aux autorités françaises, via le ministère des Affaires étrangères tunisien, leur faisant part de son désir d’extrader la personne concernée.

Belhassen Trabelsi dans le cadre d’une enquête menée par la juridiction inter-régionale spécialisée de Marseille, selon une source proche de l’enquête en France. Après sa garde à vue, il a été placé en détention provisoire, a précisé à l’AFP le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

Belhassen Trabelsi a fui la Tunisie avec des membres de sa famille le 14 janvier 2011, dans la foulée de la révolution de 2011, à bord d’un yacht en Italie avant de rejoindre le Canada.

En 2012, le gouvernement du Canada lui avait retiré la résidence permanente car il n’était pas établi qu’il avait résidé deux ans sur le territoire canadien au cours des cinq dernières années.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo