Séance levée : La tragédie des nourrissons morts n’intéresse pas les députés

Séance levée : La tragédie des nourrissons morts n’intéresse pas les députés

Par -

On crie au scandale, on exprime sa profonde tristesse face à cette tragédie nationale… On se réunit en urgence… On se mobilise… A en croire les réactions suscitées par la mort de 12 nouveau-nés à la maternité de la Rabta de la part des députés, on s’attendait à une séance d’audition mouvementée voire houleuse.

Abderraouf Chérif, ministre de la Santé démissionnaire et Sonia Ben Cheikh, ministre de la Santé par intérim auraient du être questionnés ce mardi 12 mars à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) lors d’une séance plénière spéciale consacrée à cette tragédie.

Mais les députés ont trouvé mieux à faire ! La séance plénière a en effet été levée par le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur… faute de quorum puisque seulement 42 députés étaient présents ce matin.

La séance a repris une demi-heure après lorsque les retardataires ont bien voulu se montrer au sein d’une assemblée clairsemée et en l’absence des deux ministres concernés.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo