Accusée de régionalisme, le maire du Bardo pointe du doigt les « jaloux »

Accusée de régionalisme, le maire du Bardo pointe du doigt les « jaloux »

Par -

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le maire du Bardo est apparue sous une très mauvaise image. En effet, dans la séquence vidéo, Zeineb Ben Hassine, s’adressait à un groupe de citoyens.

Emportée par la colère, elle a déclaré, fièrement, être du Bardo, insistant qu’elle ne viens pas de derrière les panneaux (régions intérieures). « Vous n’aimez pas le Bardo plus que moi. Je suis originaire d’ici », peut-on l’entendre crier.

Les déclarations ont provoqué un tollé et la responsable a été traitée de tous les noms par les internautes. Des partis comme Afek Tounes, ont appelé à la démission du maire de Bardo et à son renvoi devant les tribunaux sur la base de la loi sur la criminalisation de la discrimination récemment adoptée par l’Assemblée des Représentants du Peuple.

De même, Lotfi Zitoun, dirigeant à Ennahdha, parti duquel le Maire en question s’est présentée en tant que candidate indépendante, a critiqué la situation appelant la responsable et le mouvement à présenter leurs excuses au peuple tunisien.

Réagissant aux critiques, le Maire du Bardo, Zeineb Ben Hassine, a estimé que la polémique autour de cette vidéo a été provoquée par des personnes « qui n’ont toujours pas digéré la victoire d’Ennahdha aux élections municipales au Bardo ».

Sur Shems fm, elle a ajouté que « tout cet harcèlement vient comme réponse à sa victoire en tant que candidate représentant Ennahdha ».

La responsable a assuré dans ce sens que le bureau local du mouvement Ennahdha ne lui a pas demandé de présenter sa démission, contrairement aux informations qui circulent.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo