Algérie : Nuit de protestations après l’officialisation de la candidature de Bouteflika

Illustration

Plusieurs régions algériennes, dont notamment la capitale Alger, ont connu de grands mouvements de protestations nocturnes, quelques heures après l’officialisation de la candidature à un 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika.

En effet, dans le centre d’Alger, dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 mars, des centaines de manifestants ont scandé le même slogan : non au cinquième mandat !

Pourtant, le président algérien s’est engagé dimanche soir, dans une lettre, à ne pas terminer son mandat et à organiser une présidentielle anticipée, s’il était élu le 18 avril prochain. Un message qui n’a pas calmé la foule, puisque quelques heures après, la population s’est mobilisée de nouveau.

« Dans le centre d’Alger, plusieurs centaines de jeunes ont défilé dans le calme, parfois en chantant. De nombreux véhicules, voitures et scooters ont aussi sillonné le centre-ville en klaxonnant », rapporte la chaîne française France 24.

Commentaires: