Tunisie : Sit-in ouvert à la STEG pour « dégager » le PDG

Tunisie : Sit-in ouvert à la STEG pour « dégager » le PDG

Par -

Agents et employés de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) ont lancé un sit-in ouvert, ce vendredi 1er mars 2019, au siège social de la société. Ce sit-in est initié par la Fédération générale de l’électricité et du gaz et la section de l’Union régionale du travail de Tunis.

Ce sit-in intervient alors que la STEG traverse une crise financière aiguë. Ce mouvement de protestation vise en premier lieu à alerter l’opinion publique afin de de sauver la STEG de la crise financière. Mais il a également pour objectif de s’interposer au prolongement du mandat du PDG Moncef Harrabi alors qu’il a atteint l’âge de la retraite, a indiqué ce jeudi 28 février 2019, à l’agence TAP, le secrétaire général de la section de l’Union régionale du travail de Tunis, Ridha Torkhani.

Selon lui et tous les syndicalistes, son mandat qui s’est étalé sur deux entre janvier 2017 et février 2019 a été « un échec qui a aggravé la situation de la société et son déficit ». Il a averti que dans le cas où son mandat serait prolongé d’autres moyens de protestations seront utilisés.

Les syndicats appellent en outre à nommer un nouveau responsable « compétent » à la tête de la STEG qui pourra assainir la financière de la société sachant que la STEG a enregistré un déficit financier estimé à 1 milliard de dinars entre 2017 et 2018 et a cumulé des dettes qui ont atteint 1,5 milliard de dinars vers la fin de l’année 2018.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo