Tunisair : 43 heures pour faire décoller le vol Djerba-Bruxelles

Tunisair : 43 heures pour faire décoller le vol Djerba-Bruxelles

Par -

Les intempéries et notamment les vents violents ont provoqué l’annulation ou le report de plusieurs vols à l’aéroport Djerba-Zarzis à destination de la France et la Belgique.

Ces retards, considérables, ont été rapportés dans les médias étrangers. « Un vol Djerba-Bruxelles décolle 43 heures après l’heure prévue« , a rapporté Le Point.fr, indiquant que les passagers « contraints de dormir deux nuits à l’hôtel » attendent toujours des explications de la compagnie Tunisair et dénonçant le fait « qu’elle est restée très floue sur les raisons de l’annulation du vol ».

Les 110 passagers qui devaient embarquer samedi 23 février à bord de leur vol ont dû, en fait, patienter pendant 43 heures avant de regagner Bruxelles suite à une série de « raisons ». Un premier retard suivi de l’affrètement d’un deuxième avion puis le refus du commandant de bord de décoller à cause des perturbations climatiques.

Les explications restent floues d’autant qu’en parallèle d’autres vols décollent. la tension monte et c’est finalement le lundi 25 février que les passagers peuvent embarquer pour Bruxelles.

Ce qui agace dans cette histoire, ce n’est pas le retard mais c’est surtout la similitude des faits avec d’autres vols de Tunisair dans d’autres aéroports.

« Une situation similaire s’est déroulée à Nantes, où un avion de la même compagnie, qui devait décoller en direction de Djerba, n’était toujours pas arrivé lundi soir, révèle Ouest-France. Une cinquantaine de passagers sont ainsi restés bloqués depuis dimanche.

La compagnie aérienne a d’abord parlé d’un problème technique, avant d’évoquer la même tempête qui a affecté les voyageurs qui devaient rejoindre Bruxelles. Les voyageurs ont dû dormir sur place, dans une salle où des matelas ont été installés ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo