Le terroriste Adel Ghandri agresse un juge militaire à l’arme blanche

Le terroriste Adel Ghandri agresse un juge militaire à l’arme blanche

Par -

Arrêté le 14 mai 2016, le dangereux terroriste Adel Ghandri a défrayé la chronique ce mardi 26 février 2019 en agressant à l’arme blanche le juge devant lequel il a été présenté à la chambre criminelle militaire.

L’avocat et membre du comité de défense des accusés dans l’attaque de Ben Guerdane, Ahmed Essafi, a confié sur les ondes de Shems fm que Adel Ghandri avait agressé le juge au niveau de l’épaule obligeant la police militaire à intervenir et à évacuer la salle d’audience.

Deux mandats de dépôt avaient été émis à son encontre. Arrêté lors de l’opération de Mnihla, le juge d’instruction du pôle antiterroriste avait émis le premier mandat pour implication dans les attentats de Sousse et du Bardo, le second concerne l’implication de Ghandri dans les événements de Mnihla.

Rappelons que plusieurs rumeurs ont circulé autour de l’arrestation du terroriste, premier responsable de l’entrée des armes en Tunisie.

Originaire de Ben Guerdane, Adel Ghandri faisait l’objet de plusieurs avis de recherche pour son implication dans plusieurs attaques terroristes en Tunisie. Depuis, ses révélations lors des interrogatoires ont permis la découverte d’une dizaine de caches d’armes situées à proximité même de la capitale Tunis.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo