Marouane Abbassi : « Il aurait été préférable d’augmenter encore plus le taux...

Marouane Abbassi : « Il aurait été préférable d’augmenter encore plus le taux d’intérêt directeur »

Par -

Le Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Marouane Abbassi, a déclaré que la décision d’augmenter le taux d’intérêt directeur de 100 points a été difficile à prendre mais nécessaire, notant qu’il aurait été préférable d’augmenter le taux de plus de 100 points vu l’inflation continue.

Lors d’une séance d’audition tenue ce lundi 25 février 2019, à l’Assemblée des Représentants du Peuple, abbassi a fait savoir que si cette décision n’avait pas été prise, la demande de consommation aurait été élevée, ce qui aurait profité aux fournisseurs et non aux producteurs locaux.

Le Gouverneur de la Banque centrale a ajouté que l’augmentation du taux d’intérêt directeur a permis d’éviter des répercussions sur l’économie tunisienne dont l’inflation est l’ennemi numéro un.

La situation de l’économie tunisienne est caractérisée par la faiblesse de l’activité des industries exportatrices, indique-t-il.

Notons que la BCT a expliqué, mardi dernier, que la décision d’augmentation du taux directeur intervient afin de faire face à « la poursuite des pressions inflationnistes qui représentent un risque pour l’économie et une menace pour le pouvoir d’achat, nécessitant une prise de mesures appropriées pour réduire ses effets négatifs », indique la BCT en guise d’explication.

En premier lieu, la BCT cherche avant tout à faire régresser le déficit courant de la balance des paiements extérieurs, qui continue d’enregistrer des niveaux record, atteignant ainsi 11,2% du PIB en 2018 contre 10,2% en 2017 et dont la hausse n’a pas été compensée par l’évolution positive des recettes touristiques et des transferts des Tunisiens à l’étranger. Tout cela implique une baisse des avoirs nets en devises.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo