Zone tampon : 52 Subsahariens arrêtés depuis le début du mois

Sept ressortissants d’Afrique subsaharienne (six hommes et femmes) de nationalités somalienne, érythréenne, nigérienne, gambienne, ivoirienne et sierra-léonaise ont été arrêtes au niveau de la zone tampon, les 16 et 18 février. Ils tentaient de franchir illégalement la frontière en direction du territoire tunisien.

Les personnes arrêtées ont été remises à la Garde nationale de Remada et aux unités de gardes-frontières de Choucha et Taoui afin de prendre les décisions juridiques nécessaires à leur encontre.

A noter que depuis le début du mois de février, 52 étrangers de nationalités différentes, dont 8 femmes, ont été arrêtés dans la zone militaire.

Commentaires:

Commentez...