Quand Al-Qaïda s’incruste dans l’affaire de l’école coranique de Regueb

Quand Al-Qaïda s’incruste dans l’affaire de l’école coranique de Regueb

Par -

La branche nord-africaine du groupe terroriste Al-Qaïda a dénoncé ce qu’elle a appelé une « guerre contre l’Islam », lancée en Tunisie et en Algérie.

AQMI ou Al-Qaïda au Maghreb islamique a critiqué la réaction des autorités tunisiennes quant à l’émission « Les quatre vérités », qui a dévoilé l’affaire de l’école coranique de Regueb.

Al-Qaïda a accusé les « médias scandaleux » d’organiser des campagnes répétées contre les écoles coraniques, indiquant que « l’incident montre clairement que le sujet est au centre de l’attention publique à travers la collaboration entre les médias et les politiciens corrompus ».

« A travers ces campagnes médiatiques et sécuritaires intenses, ils veulent seulement déformer la réalité des écoles coraniques afin de les fermer sans le moindre effort. Ces écoles sont celles qui continuent à résister, comme des forteresses, aux campagnes d’occidentalisation et à la christianisation », a poursuivi AQMI.

« Honorables compatriotes en Algérie et en Tunisie, le silence face aux dirigeants qui vous oppriment, qui n’ont ni honneur, ni fierté, ni foi, est en soi un crime. Combien de temps allez-vous rester silencieux envers ces criminels qui ne font que lutter contre l’Islam et humilier les musulmans ? », annonce le groupe, appelant à « combattre les Juifs, les Chrétiens et tous ceux qui les suivraient parmi les dirigeants arabes et étrangers ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo