Fin de la crise du secondaire : Ghannouchi veut occuper le devant...

Fin de la crise du secondaire : Ghannouchi veut occuper le devant de la scène, selon l’UGTT

Par -
Rached Ghannouchi

Hier samedi 9 février, la crise de l’enseignement secondaire a finalement pris fin avec la signature d’un accord entre le ministère de l’Education et la Fédération de l’enseignement secondaire. Mais avant l’annonce officielle de l’accord, Rached Ghannouchi Chef du parti Ennahdha, se voulant porteur de bonnes nouvelles, a fait savoir, à l’issu de son entretien avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed, que la crise du secondaire est bel et bien terminée.

Le bureau exécutif de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a réagi à cette déclaration, exprimant son étonnement de « l’annonce soudaine du chef du parti Ennahda insinuant sa contribution au dénouement de la crise de l’enseignement secondaire ».

Dans un communiqué rendu public, l’UGTT se dit « surprise de cette allégation », assurant que les négociations ont été menées directement avec le gouvernement, sans aucun intermédiaire.  » Toute autre prétention n’est que tentative désespérée de prendre les devants de la scène et de fomenter des initiatives sans fondement « , a-t-on communiqué.

 

Rappelons-le, la crise de l’enseignement secondaire a finalement pris fin, toutes les parties concernées sont parvenues à un accord. La commission administrative sectorielle de l’enseignement secondaire a enfin accepté les propositions du ministère de l’Enseignement.

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo