« Zeineb », la première Tunisienne à faire partie de l’unité spéciale de la...

« Zeineb », la première Tunisienne à faire partie de l’unité spéciale de la Garde Nationale

Par -

Avec 282 missions réalisées en moins de 8 ans, l’Unité spéciale de la Garde Nationale ou USGN est une fierté pour le pays.

L’unité, qui compte l’élite des éléments sécuritaires en Tunisie, continue de multiplier ses succès et exploits : De 2011 à 2018, ses membres ont réussi à arrêter 312 terroristes et à en éliminer 73 sur un total de 96 tués par les diverses unités spéciales, soit à un taux de 70%.

A travers le reportage réalisé par l’émission « Les quatre vérités » diffusé hier soir sur El Hiwar Ettounsi, on nous emmène découvrir la vie quotidienne des agents de l’USGN, leurs entrainements et la discipline qu’ils adoptent.

Une unité tellement expérimentée, qualifiée et accomplie que des unités spéciales internationales ont demandé des exercices conjoints afin d’apprendre aux côtés de la crème de la crème de l’expérience sécuritaire antiterroriste.

D’ailleurs, et en termes de confrontations directes avec les terroristes, l’USGN est classée numéro 1 mondial !

Dans ce reportage, on évoque également la première Tunisienne à rejoindre les rangs de cette unité. Présentée comme « Zeineb » afin de protéger sa véritable identité, elle est la première femme à être choisie pour faire partie de ce groupe d’élite. Son rêve, c’est de combattre le terrorisme en tant que « Tunisienne ».

« Zeineb » s’entraîne depuis 6 mois et a réussi les deux premières phases, en passant par les plus dures épreuves, tout comme ses collègues hommes. Il lui reste encore 3 mois avant de rejoindre les équipes sur terrain, dans les confrontations directes avec les éléments terroristes.

« J’ai un rêve que je veux atteindre et je dois être prête Ce qui ne me tue pas me rend plus forte », a-t-elle déclaré. « Toujours en avant, pour atteindre mon objectif ».

Vidéo complète du reportage sur l’USGN :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo