En quatre photos, Bab Souika ou la Porte du petit marché

En quatre photos, Bab Souika ou la Porte du petit marché

Par -

Les vues de Bab Souika sont un classique des cartes postales tunisiennes. En effet, cette place a été photographiée sous toutes les coutures depuis la fin du dix-neuvième siècle.

Toutefois, certaines vues sont plus expressives que d’autres, surtout lorsqu’elles offrent un regard sur la place des années 1960, avec ses taxis et ses éternels embouteillages.

En outre, la silhouette de la mosquée qui fait face au mausolée de Sidi Mahrez est aussi très présente su ces cartes postales.

Etymologiquement, Bab Souika signifie la Porte du petit marché. Un marché se tenait en effet à proximité de cette porte qui ouvrait sur le nord et l’ouest de la capitale.

Disparue depuis longtemps – a-t-elle jamais existé ? -, cette porte faisait partie des remparts de la médina de Tunis et se situait entre Bab Benat et Bab Carthagena.

Les images qui en restent sont des témoignages aussi bien de la cohue qui pouvait régner à certaines heures que de la vie quotidienne qui s’écoulait à l’ombre des cafés et des mosquées.

Toutes ces ambiances baignées de nostalgie sont visibles dans ces quatre clichés que nous vous proposons de retrouver ou découvrir afin de vous tremper ou vous retremper dans le Bab Souika d’antan.

Ce Bab Souika a en effet littéralement disparu après les travaux d’aménagement du quartier au début des années 1980.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo