Ses comptes bancaires passés au crible, Ennahdha réclame l’équité

Ennahdha espère que la mesure prise par la Cour des comptes concernant les données bancaires du Mouvement et d’un certain nombre de personnes physiques, concernera tous les partis politiques.

C’est ce qu’a indiqué Imed Khemiri, porte-parole du mouvement Ennahdha, ce vendredi 1er février 2019 sur les ondes de Mosaique fm, réclamant ainsi l’équité entre les partis politiques.

Imed Khemiri a notamment indiqué que la mesure prise par la Cour des comptes concernant sa demande à la banque centrale de lui présenter les données bancaires du Mouvement et d’une liste de 140 politiques et activistes de la société civile, ne le gênait en aucun cas.

Selon lui, cette procédure ne surprend pas Ennahdha, qui « respecte les lois et le travail des institutions de l’Etat », a-t-il dit.

Dans une correspondance émise par la Banque Centrale de Tunisie, une demande a été formulée aux différentes banques tunisiennes pour avoir des informations sur les comptes bancaires du parti Ennahdha.

Cette mesure intervient sous demande de la Cour des Comptes, qui a, à son tour, émis une correspondance à l’attention de la Banque Centrale.

Un rapport détaillé sur les comptes de ces 140 personnes sera ensuite soumis à la justice. Certaines sources indiquent à cet effet, que des dirigeants d’Ennahdha sont notamment cités.

Commentaires:

Commentez...