Plus de 400 procédures bureaucratiques enregistrées dans les administrations tunisiennes !

Plus de 400 procédures bureaucratiques enregistrées dans les administrations tunisiennes !

Par -

Le membre de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) Wael Ounifi a commenté, hier, le nouveau rapport de l’indice de la perception de la corruption pour l’année 2018, élaboré par l’ONG International Transparency dans lequel la Tunisie a gagné une place par rapport à 2017.

Selon lui et malgré cette petite amélioration, la Tunisie fait toujours face à de nombreux problèmes qui font en sorte que le classement ne soit pas meilleur. Parmi ces problèmes, l’invité d’Express fm a cité la non-digitalisation de l’administration et la bureaucratie.

Ce rapport reproche à la Tunisie le grand nombre de procédures bureaucratiques dans l’administration dont le nombre dépasse, selon ses dires, les 400. Ounifi a estimé que l’Etat n’a rien fait face à ce problème qui affecte directement le climat de l’investissement.

Rappelons-le, malgré l’amélioration continue de son classement et de son score, la Tunisie est classée en 2018 septième dans le monde arabe dans l’Indice de perception de la corruption, partageant cette place avec le Maroc, dont le score est également de 43/100.

Les Emirats Arabes Unis sont quant à eux classés premier sur le plan arabe, 23e mondiaux, avec un score de 70/100, suivis par le Qatar (62/100), le Oman (52/100), la Jordanie et l’Arabie Saoudite (49/100).

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo