Les pertes ont poussé 12 mille agriculteurs à abandonner le secteur en...

Les pertes ont poussé 12 mille agriculteurs à abandonner le secteur en 2018, selon l’UTAP

Par -

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche, Abdelmajid Zaar a appelé l’Etat à ne pas intervenir dans la fixation du prix des produits agricoles.

Dans une interview accordée à l’agence TAP, Zaar a estimé que le recours à la fixation d’un plafond pour le prix des œufs relève de la propagande politique. Selon lui, il s’agit d’une intercalation « des questions agricoles et économiques dans le jeu politique ».

« Le prix des œufs ne devrait pas être inférieur à un dinar par consommateur. De même pour le prix du lait qui devrait être compris entre 1350 et 1400 millimes », a-t-il ajouté.

Le président de l’UTAP a poursuivi indiquant que les agriculteurs tunisiens subissent de grandes pertes financières, ajoutant qu’en 2018 12 mille d’entre eux ont abandonné ce secteur. « 80% des agriculteurs vivent une situation très difficile en Tunisie », souligne-t-il.

Dans le même contexte, il a déclaré que les terres agricoles domaniales enregistrent des pertes annuelles estimées à des dizaines de milliards en raison de la mauvaise exploitation.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo